Culture indoor du chanvre: les secrets du succès d’un pro dévoilés

Yoann Catez, un producteur sur le chemin du succès dans la culture indoor du chanvre

Yoann Catez s’est lancé il y a 9 mois dans la culture de chanvre indoor, activité indépendante qui lui permet de concilier vie familiale et professionnelle. Son excellente connaissance de la plante, complétée par la formation Chanvre Légal Pro, lui a permis de créer son entreprise, Hemp N Yo, et d’obtenir rapidement de très bons résultats. Il sera amené à doubler, voire tripler sa production de chanvre pour faire face à la demande résultant du succès de ses produits.

Rencontre avec Yoann sur son site de production de chanvre indoor

Thomas B. – En intérieur, tu vas doubler ta production, au moins.

Yoann C. – Au niveau chiffre théorie, c’est de doubler voire tripler la production actuelle.

Thomas B. – Donc sur les six premiers mois de l’année, là, tu tournes à combien en chiffre d’affaires à peu près ?

Rencontre avec Yoann, producteur de chanvre indoor

Thomas B. – Salut Yoann.

Yoann C. – Salut Thomas.

Thomas B. – Donc, tu t’es lancé sur un projet chanvre professionnel.

Yoann C. – Tout à fait.

Thomas B. –Tu es bien parti.

Yoann C. – Oui, c’est plutôt pas mal. Ça va faire neuf mois que j’ai ouvert ma société. Je fais beaucoup de culture indoor du chanvre, surtout les mois d’hiver. J’essaye d’en faire toute l’année mais surtout, on va dire dix mois sur douze.

La technique de culture indoor du chanvre

Thomas B. – Sans rentrer dans le détail, parce qu’on pourrait en parler des heures, tu es en train de faire quoi là ?

Yoann C. – Donc là, j’ai préparé mon eau d’arrosage pour ma floraison indoor et donc j’ai préparé ma soupe avec mes nutriments.

Thomas B. – L’idée, c’est vraiment de contrôler la qualité de ton eau.

Yoann C. – L’idée, c’est de contrôler les valeurs de l’eau et là, pour la nutrition.

Yoann C. – C’est la salle principale. C’est une pièce que j’ai dédiée à la culture indoor. C’est équipé de différents types de lumières, différents types de systèmes et de cultures. La culture terre, culture, coco, culture, hydro, aéro plutôt sur ces systèmes-là. On a deux variétés qui seront prêtes dans quinze jours. Donc là elles sont en fin de … C’est pour ça qu’il y a ce qu’on appelle la sénescence qui s’est engagée. Les feuilles commencent à faner, un peu comme à l’automne.

Thomas B. – Donc l’enjeu ici, c’est le contrôle du climat.

Y. – Ici, on est sur un espace entièrement automatisé, contrôlé. Il y a des régulateurs, il y a des extracteurs d’air, tout est ventilé.

Y. – Alors du coup, là, on est sur une sur une box où dedans je fais du séchage. Toutes les plantes qui sont récoltées et prêtes à prêtes à maturité, enfin prête au niveau maturation, je les mets en séchage ici. Donc là, on est sur un espace qui est complètement contrôlé: température, hygrométrie… Le fait de contrôler son environnement de séchage, c’est un plus.

De la culture du chanvre en indoor à la poursuite de sa croissance en extérieur

Yoann montre les plants nés en culture indoor et transplantés à l'extérieur pour y poursuivre leur croissance
Les plants de chanvre nés en culture indoor poursuivent leur croissance à l’extérieur

T. – Donc c’est parti. Ils ont été transplantés il y a deux jours.

Y. – Là, il y a deux jours. Donc c’est des plants qui ont grandis en indoor, pendant une vingtaine de jours.

T. – Ok, donc là tu as opté pour un arrosage automatique au goutte à goutte, c’est ça ?

Y. – C’est ça. Donc là, on a installé des tuyaux avec des goutteurs, un goutte à goutte. Donc c’est très simple et c’est par gravité avec une cuve qui est un peu en hauteur. Et puis comme j’ai un terrain un peu en pente, ça le fait tout seul, ça me facilite un peu le boulot.

Un parcours singulier jusqu’à l’expertise du chanvre

T. – Ton parcours est assez particulier, ton éthique aussi. C’est ça que je trouve intéressant aussi dans ton histoire. Tu as déjà pas mal baroudé dans pas mal de pays. Tu as une expérience de la plante de plusieurs années.

Y. – Alors moi j’ai découvert le chanvre à l’âge de 18 ans, à peu près, comme tout le monde un peu, j’ai envie de dire, la consommation entre copains, etc. Et c’est vrai que très rapidement j’ai compris et puis j’ai aussi découvert le danger, j’ai compris qu’alimenter un marché de rue, c’était franchement pas idéal.

T. – Et il y a un gros point sur la santé de ton côté, qui n’y est pas pour rien dans ton éthique aujourd’hui. Tu as failli y passer ou quasi.

Y. – Alors il y a plus d’une dizaine d’années, j’avais des problèmes de santé, j’étais en fort surpoids. Les médecins me donnaient peu de temps à vivre dans cette situation-là, donc à continuer dans le mal-être.

T. – A cause du surpoids ?

Y. – Oui, à cause du surpoids, complètement. Et j’ai subi des opérations digestives qui m’ont aidé et qui m’ont fait perdre la moitié du poids que j’avais en trop, évidemment. Et à la suite de ça, j’avais des traitements médicamenteux pour protéger mon système et protéger mon système digestif. Sans le savoir, le cannabis THC avait une interaction avec ça et il inhibait complètement le médicament. Ce qui fait que je n’étais pas protégé. Et très rapidement, des ulcères se sont formés jusqu’à perforer mon estomac et à finir en urgence vitale en opération.

Une approche de l’utilisation du chanvre éthique et mesurée

T. – Ce qui fait qu’aujourd’hui tu as vraiment une approche mesurée par rapport au bien-être, aux bienfaits supposés du cannabis ou en tout cas du cannabis légal là on parle. Certains ont des discours à en dire « de toute façon, ça ne fera que du bien, quoi qu’il arrive », alors que toi pas du tout.

Y. – À outrance ou à toutes les sauces, je suis plus sur la réserve et je préfère connaître les consommateurs auxquels je suis confronté, savoir un peu leur vie avant de leur conseiller de consommer du chanvre CBD ou CBG sous n’importe quelle forme.

Les premiers pas de Yoann comme entrepreneur dans le chanvre

T. – Donc tu as créé ton entreprise hempnyo il y a neuf mois, comme tu disais.

Y. – Oui, juste avant de créer mon statut, je me suis informé sur la part légale. J’ai cherché des informations, informations qui sont très douteuses et compliquées à trouver sur internet et sur d’autres réseaux. On peut lire tout et n’importe quoi, on est très mal accompagné. Enfin bref. Et j’ai très rapidement voulu trouver une alternative à ça, ce qui m’a mené vers Chanvre Légal pro, tout simplement.

T. – C’est il y a quoi ? Il y a huit neuf mois aussi ?

Y. – Oui, c’était au mois de novembre 2022.

T. – C’est au moment de la création de ta boîte.

Y. – Une semaine avant la création de ma boîte. Parce que en fait, moi j’avais sur la partie chanvre, culture etc, je suis rodé, calé maintenant, mais sur la partie légale, la partie administrative et la partie entrepreneuriat surtout, débutant, et j’avais besoin d’informations. Donc j’ai adhéré à Chanvre Légal Pro et de suite j’ai eu les réponses à mes questions les plus importantes, dans les jours qui ont suivi mon adhésion, ce qui m’a permis de poser mon statut très rapidement et d’ouvrir mon entreprise individuelle dans la foulée.

Un lancement rapide et efficace

T. – Tu as eu tes premiers produits rapidement du coup, comme tu avais une bonne expérience de la plante.

Y. – En fait, j’avais déjà expérimenté et j’avais déjà des produits, on va dire prêts à vendre au moment de l’ouverture de mon entreprise. Et en fait, ça s’est vendu très rapidement, d’excellents retours tout de suite. Les clients étaient hyper satisfaits, ils me redemandaient à chaque fois quand est-ce que la suite, etc.

T. – Et tu t’es très vite retrouvé avec un problème qui était qu’il y avait plus de demande que ce que tu pouvais fournir.

Y. – Aujourd’hui, le constat est que je fournis à peu près 10 % de la demande que j’ai au quotidien, en attente. Donc j’ai des des professionnels, des revendeurs et d’autres professionnels ou des magasins qui sont en attente.

T. – C’est cool comme situation. Donc voilà tes produits.

Les premiers produits et leur commercialisation

Y. – C’est ça. Tout à fait. Donc là ce sont quelques produits qu’on a encore en stock. Les fleurs de chanvre indoor évidemment, qu’on peut vendre sous ce format-là, de bocaux verre et sous forme de coffrets aussi. On appelle ça un peu des coffrets dégustation, où l’on met toutes nos meilleures variétés. On a l’huile, donc l’huile sublinguale CBD – CBG sur cette formule.

T. – Que tu commences tout juste à commercialiser.

Y. – Tout à fait. Qui est vendu en fioles de dix millilitres sur ce produit. L’huile ressemble à ça, ce qu’il y a dans le bocal. Et on a les résines aussi, différentes formes de résine, qui est commercialisée aussi actuellement. Là on améliore un peu et puis on proposera plus tard.

T. – Évidemment, on n’a pas précisé, mais c’est dans les taux autorisés évidemment.

Y. – Sinon, on ne commercialiserait pas, évidemment. De toute façon, tout est analysé en laboratoire.

La diversification des produits

Y. – Et prochainement avec la production extérieure, on va faire des tisanes et puis pourquoi pas tendre vers d’autres produits tels que, comme on en avait parlé, des bonbons ou quelques petits goodies alimentaires, ça peut être sympa.

T. – Sur les six premiers mois de l’année, là, tu tournes à combien en chiffre d’affaires, à peu près ?

Y. – En chiffre d’affaires, entre 2000, 2200 et 3000 mensuels, depuis janvier, uniquement sur la partie culture indoor. Ce qu’on vient de mettre en place, là, ça va s’ajouter au chiffre d’affaires 2023 sur la fin de l’année.

T. – En intérieur là, tu vas doubler ta production, au moins, dans les jours qui viennent c’est çà ?

Y. – Dans la semaine à venir, je lance du coup toute mon installation complète. Et le but de ça, normalement au niveau chiffre théorie, c’est de doubler voire tripler la production actuelle.

T. – Dans les 3 à 6 mois.

Y. – Oui, c’est ça dans les 3 à 6 mois, le temps que la culture se fasse, qu’il y ait une récolte et le séchage et l’affinage du produit fini.

La part de la facture d’électricité dans les coûts de productions en culture indoor

T. – Ok, sachant que jusqu’à aujourd’hui du coup les rentrées couvraient à peu près tes frais.

Y. – Couvrent mes frais. Tout à fait. Il y a un gros coût énergétique sur l’électricité en culture indoor. Le projet à court terme, enfin plus entre court terme et moyen terme, serait d’être d’être autonome en énergie sur notre sur notre installation, au minimum, et sur notre domicile et sur toute notre vie, même complet, au mieux. Cela représente à peu près entre 60 et 70 % du coût de production aujourd’hui, la facture électrique.

T. – Et là, tu as déjà bien gratté ce sujet là, même si tu ne mets pas en place tout de suite, tu sais que tu as un budget qui sera enfin compensé, rentabilisé au bout d’à peu près six mois.

Y. – C’est ça, on est entre 7000 et 10 000 € d’investissement et aujourd’hui une installation comme la mienne, on avoisine les les 1 000 € de facture électrique mensuelle. Donc oui, ça va être rentabilisé en moins d’un an, ça c’est sûr

La perspective d’une offre de conseil

T. – Dans tes marges de manœuvre, on a vu un truc ensemble ces derniers jours rapidos. C’est éventuellement la partie conseil formation qui pourrait compléter un peu aussi tout ça.

Y. – Oui, j’aimerais.  Aujourd’hui je le fais un peu, je ne vais pas dire gratuitement parce que c’est pas ça, j’aime pas ce terme, mais par bienveillance. Donner du conseil et aider des gens moins expérimentés ou même des débutants tout simplement. Tu m’as fait savoir et comprendre qu’il y avait possibilité de mettre ça en place au sein de mon entreprise. Et pourquoi pas proposer des conseils, proposer du consulting ou proposer des choses comme ça.

T. – Sachant que tu as une petite famille.

Y. – Avant d’être entrepreneur, je suis père au foyer depuis deux ans, depuis que notre fils est né, ma femme travaille de nuit fixe, donc elle a des horaires de nuit, elle dort la journée et moi je m’occupe de mon fiston, je l’élève au quotidien. Donc oui, tout à fait, le temps est précieux.

L’apport de Chanvre Légal Pro

T. – Alors je pense que les gens l’ont compris. Mais je vais quand même te poser la question. T’es plutôt content d’être rentré dans le dans le réseau Chanvre Légal Pro et tout ça ?

Y. – Alors oui, totalement. Chanvre Légal Pro pour tout dire, parce que moi j’aime bien être transparent avec tout le monde, notamment avec mes clients, et puis pour tout dire, en toute vérité, au tout début, quand je me suis renseigné sur Chanvre Légal Pro, j’avais une grosse appréhension. Je me suis dit « est-ce que l’investissement en vaut la peine ? » Clairement. Et dès les premières semaines, je me suis aperçu que les réponses à mes questions avaient été faites. Les lives, les coachings, c’est qu’il y a énormément d’interactions et en live, c’est génial. C’est pas un cours. Enfin si, c’est un cours documenté sous forme papier, mais c’est bien plus que ça. C’est beaucoup de vidéos, de personnes, et c’est génial. On a accès à de l’information, à du partage. Et donc oui, très vite, de fil en aiguille, je me suis très vite mis dans le truc et ça me plait. Et aujourd’hui même donner des conseils à mon échelle, ce que je sais faire et aider les gens en plus et donc partager mon savoir sur Chanvre Légal Pro, c’est génial, c’est top !

T. – Bon, je te demande même pas si tu recommanderais ça à d’autres. Ça paraît clair déjà.

Y. – Oui, carrément. Alors toute personne qui aurait pour projet le chanvre. Honnêtement, si vous avez des fins, si vous avez des questions, des appréhensions.

L’importance de la formation

T. – Ce qui est fou parce que tu avais quand même une grosse expérience de la plante et on peut se poser la question pourquoi un mec comme toi rentre là-dedans ?

Y. – Exactement. Il ne faut pas avoir d’appréhension. Je pense qu’il faut se former un minimum, même si aujourd’hui, et moi je trouve ça un peu désolant, même si aujourd’hui on est, c’est pas obligatoire. Je pense qu’à terme, une formation professionnelle devrait l’être pour tous, pour tout domaine, un minimum. Et dans Chanvre Légal Pro, on a la partie pro et on est clairement dans le professionnel en fait. Et on est clairement dans une formation pro et on a accès à tout et les gens sont disponibles très rapidement à tout moment et on a des réponses à nos questions très simplement.

T. – J’ai envie de te dire bonne route à toi pour la suite.

Y. – Merci.

Y. – C’est encore que le début de l’aventure aussi entre nous.

T. – Donc c’est ça. Moi j’ai envie de te dire merci Thomas, Merci à Chanvre Légal Pro et et feu !

Pour aller plus loin

Si vous avez apprécié cet article / vidéo ou si l’aventure de Yoann, producteur de chanvre en culture indoor, vous inspire, et que vous aimeriez en savoir plus sur notre programme Chanvre Légal Pro, alors rejoignez-nous sans tarder.

Et / ou laissez-nous vos commentaires plus bas 🙂

Cet article vous a plu ?

Recevez 4 Masterclass inédites sur le Chanvre

La plante de chanvre - formation CBD

Créez et développez votre activité grâce à la culture et à la transformation du chanvre légal tout en protégeant la planète

  1. Le chanvre et ses avantages
  2. Démarrer dans les meilleures conditions (Statut, semences, terrain, matériel et législation)
  3. 3 étapes pour produire, transformer, puis commercialiser vos produits dans la légalité
  4. Quelle rentabilité pour quel projet ?
    Et comment générer 2000 € / mois grâce au chanvre légal

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOTRE CADEAU OFFERT

4 MASTERCLASS GRATUITES POUR GÉNÉRER 2000€ DE CHIFFRE D’AFFAIRES PAR MOIS GRÂCE AU CHANVRE LÉGAL

PROGRAMME D’ACCOMPAGNEMENT

Le programme d'accompagnement Chanvre Legal Pro formation CBD

"OFFERT : 4 MASTERCLASS GRATUITES POUR GÉNÉRER UN REVENU GRÂCE AU CHANVRE LÉGAL"

"OFFERT : 4 MASTERCLASS GRATUITES POUR GÉNÉRER UN REVENU GRÂCE AU CHANVRE LÉGAL"

  1. 1. Le chanvre et ses avantages
  2. 2. Démarrer dans les meilleures conditions
    Statut, semences, terrain, matériel et législation
  3. 3. 3 étapes pour produire, transformer, puis commercialiser vos produits dans la légalité
  4. 4. Quelle rentabilité pour quel projet ?
    Et comment générer 2000 € / mois grâce au chanvre légal
RECEVEZ 4 MASTERCLASS INÉDITES ET GRATUITES SUR
Formation CBD - Visite pédagogique dans une plantation de chanvre pour les membres de Chanvre Légal Pro et moments d'échanges
  1. Le chanvre et ses avantages
  2. Démarrer dans les meilleures conditions
    Statut, semences, terrain, matériel et législation
  3. 3 étapes pour produire, transformer, puis commercialiser vos produits dans la légalité
  4. Quelle rentabilité pour quel projet ?
    Et comment générer 2000 € / mois grâce au chanvre légal
RECEVEZ 4 MASTERCLASS INÉDITES ET GRATUITES SUR
  1. Le chanvre et ses avantages
  2. Démarrer dans les meilleures conditions
    Statut, semences, terrain, matériel et législation
  3. 3 étapes pour produire, transformer, puis commercialiser vos produits dans la légalité
  4. Quelle rentabilité pour quel projet ?
    Et comment générer 2000 € / mois grâce au chanvre légal
RECEVEZ 4 MASTERCLASS INÉDITES ET GRATUITES SUR
Formation CBD - Visite pédagogique dans une plantation de chanvre pour les membres de Chanvre Légal Pro et moments d'échanges
  1. Le chanvre et ses avantages
  2. Démarrer dans les meilleures conditions
    Statut, semences, terrain, matériel et législation
  3. 3 étapes pour produire, transformer, puis commercialiser vos produits dans la légalité
  4. Quelle rentabilité pour quel projet ?
    Et comment générer 2000 € / mois grâce au chanvre légal
RECEVEZ 4 MASTERCLASS INÉDITES ET GRATUITES SUR
formation chanvre - le logo de chanvre legal pro